Partagez | 
 

 LE CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cœur bronzé
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 23/01/2016

MessageSujet: LE CONTEXTE   Sam 23 Jan - 22:59

Le contexte
You call It madness, but I call It love


◊ ◊ ◊
the heart brings yuou back
Je m’appelle Iris et j’ai vingt-cinq ans. Je viens de Manhattan, New York. J’ai grandi dans une famille qui s’amusait à contrôler ma vie. Mon père voulait que je fasse des études en marketing, ma mère me suppliait d’aller en médecine. Je n’ai fait ni l’un ni l’autre et j’ai pris une année sabbatique. J’ai voyagé et j’ai rencontré un joli jeune homme. Au bout d’un mois, il m’a laissé, car je ne savais pas quoi faire de ma vie.
Qu’est-ce que c’est, au final, la vie? Sommes-nous obligés de le savoir aussi jeune? La certitude et l’argent sont-ils des ingrédients obligatoires dans la recette du bonheur?
Je m’appelle Iris et j’ai vingt-cinq ans. Je viens tout juste de déménager à Santa Monica, en Californie. Je me plais dans cette ville de chaleur et de plage et j’ai enfin l’impression de pouvoir être qui je suis. Il y a quelques jours, une énorme bourrasque a secoué tout l’Ouest des États-Unis. Je crois que ce fort vent a changé bien des choses, car le joli jeune homme qui m’a laissé en voyage est venu frapper à ma porte, un bouquet de fleurs aux mains.

Vous habitez dans l’immeuble résidentiel Longoria's Apartments. Vous avez entre vingt et trente ans. Vous retomber en amour avec quelqu’un de votre passé ou une ancienne flamme amoureuse resurgit dans votre vie, prête à tout pour reconquérir votre cœur. Ou vous voulez tout simplement vivre votre vie à fond. Tout est possible! Certains trouveront le bonheur, d’autres la remise en question. Bonne chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE CONTEXTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINE :: ANNEXES :: (1) Love story-
Sauter vers: